Massala Danse

ATELIERS DE DANSE CONTEMPORAINE 

Danse, Yoga et Paysage-“D.Y.P Lab”

Sophie Couineau et Keity Anjoure

Le monde résonne tandis que les corps s’adaptent à la perspective végétale d’un jardin.

Nous vous donnons rendez-vous  pour cinq temps de pratique en studio et en extérieur.

Du yoga vers la danse, du corps au paysage. Un parcours dynamique et sensible ouvert aux

danseurs amateurs à partir de 16 ans.   

Dates: 8 février, 14mars, 4 avril, 9 mai de  à 18h.

7 juin, rendu d’ateliers durant les « Rendez vous au jardin »

Tarifs: 160 euros

SOIREE MASSALA-DANSES

Mardi 19h30 à 21h

Qu’est-ce-que la  Soirée Massala Danse ?

Une  invitation à  découvrir une danse élargie, qui propose plusieurs styles et cultures de la danse.

Les quatre approches  suivent  un fil rouge thématique, pour vous permettre de circuler entre elles au grès de vos envies .

 

 

1er mardi du mois     

Indo-contemporain avec Keity Anjoure

Découvrir les bases de la danse indienne en s’appuyant sur une lecture anatomique du corps. Allégé de son aspect folklorique, le kuchipudi invite à se reconnecter  au corps,  à l’espace, aux  sentiments, à sa parts de féminin et de masculin ( lasya-tandava)…. Autant de motifs pour explorer plus librement une danse légère et sacrée.

 2eme mardi du mois

 Shakti Dance® avec Celeste Prancic

La Shakti Dance® – Le yoga de la danse a été créée par Sara Avtar Kaur en lien avec la science du Kundalini Yoga. La pratique combine des étirements fluides de yoga et des mouvements universels de la danse au son de mantras sacrés pour nous relier à un espace de bien-être profond, de vitalité, et au plaisir du mouvement naturel et organique.

 3eme mardi   du mois

Contact-improvisation avec Mathias Dou

la danse contact improvisation est une pratique collective née dans les années 70 de l’expérimentation de chutes et de rencontres de corps par des danseurs, gymnastes, pratiquants d’arts martiaux.
Basée sur l’expérimentation sensorielle de son corps et des lois physiques, le contact improvisation s’adresse à tous, quelque soit l’âge, le sexe, les capacités ou le handicap, et permet de développer l’écoute de soi .Le point de contact avec le ou les partenaires amène à un mouvement spontané et ludique, basé sur l’improvisation.

 4 eme mardi  du mois

“Se danser” , danse de l’instant avec Melinda Rabaté

Etre un corps, c’est le connaitre, écouter tout ce qui le traverse et l’habiter avec amitié.
Les ateliers pour “Se Danser” sont des invitations à laisser votre propre impulsion vous glisser vers l’exploration et l’expression libre de votre propre mouvement dansé. On ne cherche pas ici l’esthétisme du mouvement mais bien son authenticité.

TARIFS

Cartes 10 cours : 130 euros + 5 euros/ adhésion association Massala Connection
Séance à l’unité : 18 euros

Réservez votre cours en envoyant un email  : massalaconnection@gmail .com ou par telephone 0609480316

Vous souhaitez faire découvrir votre danse  à d’autres ? Rejoignez nous dans le projet !

https://www.facebook.com/massalaconnection.fr/?modal=admin_todo_tour

Lieu : Studio Shanti

1 rue David d’Angers , 49100 Angers

 

En septembre, le thème d’ouverture fût le pied. Découvrez différentes  manière de ressentir et de comprendre la relation du pied avec le sol. Comment vos pieds touchent-ils la terre? Où vous emmènent-ils? Ils glissent? Ils sautent? Ils pivotent? Sentez-vous le pouls de la terre vivante au-dessous de vos pieds? Une séance entière pour explorer nos racines et la relation entre les pieds, le sol et le corps en mouvement.

En octobre , nous aborderons l’axe vertebrale

Il y a cinq millions d’années, le redressement de notre axe vital a libéré nos bras et nos mains pour danser!
Certains le comparent à un pilier, d’autres à un arbre, une épine, un serpent, une montagne, le feu, le lien entre terre et ciel..

Face à ce symbolisme de la montée qui se retrouve dans les danses classiques et sacrées, celui de la chute nourrie largement le vocabulaire de la danse contemporaine.

Dans les années soixante, la danse-contact à transformée le momentum vertical en déplacement horizontal.
C’est dans la lenteur, que les corps sont descendus au niveau du sol.
Les formes improvisées du Contact -improvisation développent chez les danseurs le sens du lâcher-prise.

La perception des transferts de poids guide le mouvement et non son intentionnalité.